Ça chauffe pour les abeilles !

Nouvelle séance à Mont-Près-Chambord.

Liens :
Document Word de la présentation
Tract recto verso de la manifestation

Ça chauffe pour les abeilles !
Apiculture et réchauffement climatique à travers le monde

Les abeilles assurent la pollinisation d’un tiers de notre nourriture et tout autour du monde les apiculteurs s’inquiètent de voir leurs colonies mourir, pas seulement à cause des pesticides. Les abeilles sont dépendantes du temps qu’il fait et le climat change plus rapidement que leur capacité d’adaptation. Il modifie radicalement la végétation et les fleurs qui les nourrissent, mettant en péril non seulement la production de miel, mais aussi notre agriculture et l’approvisionnement de nos assiettes.
Nils Aucante a rencontré des apiculteurs du monde entier et il rapporte leurs constats et leurs inquiétudes. Apiculteurs industriels à l’échelle américaine ou petits paysans d’Haïti, ils rencontrent tous des difficultés et se retrouvent dans l’incapacité de se projeter dans l’avenir.

Projection du documentaire de 33 mn produit par Tzu Chi USA , fondation Bouddhiste originaire de Taïwan. Débat en présence du réalisateur, Nils Aucante et de Tim Hiatt, apiculteur dans le Dakota du Nord (U.S.A). En partenariat avec le conservatoire de l’abeille noire Val de Loire Sologne.

Nils Aucante est diplômé de l’Ecole de Journalisme de Cannes et de l’Institut des Relations Internationales et Stratégiques (I.R.I.S). Basé à New York, il voyage depuis 5 ans sur la planète et réalise des documentaires de style personnel sur des communautés habituellement hors du champ des caméras, aux USA, en Amérique Latine, en Europe ou en Asie du Sud-Est. De son enfance solognote bercée par le bourdonnement des abeilles, Nils a gardé une sensibilité aux équilibres écologiques ébranlés, sur toute la planète, par les effets de la mondialisation et du changement climatique.

Comments are closed.