Urgence Aethina tumida : Recommandations UNAF

Bonjour à toutes et à tous,

Au 10 octobre 2014, 23 foyers ont été détectés depuis la première découverte d’ A. Tumida le 5 septembre 2014 (en Italie).

Tous les foyers sont localisés dans 4 municipalités. Pour la première fois le 10 octobre, un foyer a été détecté dans la commune de Feroleto della Chiesa mitoyenne à l’Est des trois communes déjà infestées (Gioia Tauro, Rosarno et San Ferdinando). Plusieurs autres ruchers ont été examinés (83 dans la zone de protection, 56 complémentaires dans la zone de surveillance et 58 en dehors de la zone de surveillance), ne révélant pas la présence du petit coléoptère de la ruche. La localisation exacte des 23 foyers et la date de leur confirmation sont disponibles sur ce lien: http://www.plateforme-esa.fr/images/documents/abeilles/shb_table_10102014.pdf

Les zones de protection (20 km) et de surveillance (100 km) autour des foyers sont indiquées dans les cartes 1 et 2 (mises à jour par les autorités italiennes le 10 octobre 2014) via ce lien: http://www.plateforme-esa.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=441:situation-de-linfestation-par-a-tumida-en-italie-mise-a-jour-le-22-septembre-2014&catid=159:actualites-internationales-aethina-tumida&Itemid=328.

Nouvelle recommandation UNAF

Il nous semble important de vous faire part d’une nouvelle recommandation de l’UNAF afin de réduire au maximum les « potentiels » risques de propagation d’Aethina tumida en France. Dans notre précédent mail, nous vous avions conseiller, entre autre,  de solliciter vos DDPP et/ou DDCSPP pour effectuer des contrôles aléatoires des ruchers. Nous vous invitons, à présent, à inciter vos adhérents à déclarer auprès de leur DDPP et/ou DDCSPP toutes importations d’abeilles originaires d’Italie.

Complément d’information réglementation France

Sachez que la découverte des foyers d’infestation en Italie a de facto interdit l’importation en France de lots d’apidés en provenance d’une zone de 100km autour des foyers découverts (Conformément à la note de service 2012-8128 du 20 juin 2012).

Par ailleurs, en cas d’infestation avérée (ce qui n’est pas le cas aujourd’hui en France), un dispositif se mettrait en place :

Extrait de l’Arrêté du 23 décembre 2009 établissant les mesures de police sanitaire applicables aux maladies réputées contagieuses des abeilles :

« Lorsque la présence du petit coléoptère de la ruche Aethina tumida est confirmée dans un rucher :
– une zone de protection de cinq kilomètres autour de la zone de confinement est établie ;
– une zone de surveillance de cinq kilomètres autour de la zone de protection est établie ;
– le préfet peut ordonner la destruction de toutes les colonies d’abeilles et des ruches du rucher infesté ainsi que de tout ou partie du matériel apicole ayant servi à l’exploitation du rucher infesté ;
– dans la mesure du possible, et sans préjudice des dispositions réglementaires relatives à la protection de l’environnement, un traitement du sol dans un périmètre de deux mètres autour des ruches du  rucher infesté est appliqué, selon les instructions du ministre chargé de l’agriculture et de la pêche ;
– un traitement médicamenteux, lorsqu’il est autorisé, appliqué sur prescription d’un vétérinaire et selon les instructions du ministre chargé de l’agriculture, est obligatoire».

Bien cordialement,

Audrey Foubert
Union Nationale de l’Apiculture Française
Chargée de projet « Environnement de l’abeille »